Procédé

Choisissez un type de vin que vous aimez. Incertain? Nous pouvons vous aider à trouver un vin qui répondra parfaitement à vos goûts.
Mélangez les ingrédients et saupoudrez la levure. Suivez la recette.
Après un certain temps et quelques étapes, embouteillez votre vin et personnalisez vos bouteilles avec nos étiquettes et nos capsules.
Laissez vieillir votre vin.
Ouvrez une bouteille, installez-vous et dégustez.

Vinexpert - Fabrication d'une trousse de 4 semaines

Vinexpert - Fabrication d'une trousse de 6 semaines

Les étapes de la fabrication du vin 

Voici les grandes étapes de la fabrication de vin à partir de trousses de vinification. Vous verrez ainsi comme il est facile de faire du bon vin et que cela ne vous demandera que quelques heures de votre temps.

1- Première fermentation ou fermentation primaire

2- Fermentation secondaire

3- Stabilisation

4- Clarification et embouteillage

À NOTER: Cette description sommaire des étapes de vinification n'est qu'à titre indicatif. VOUS DEVEZ TOUJOURS SUIVRE LES INSTRUCTIONS DÉTAILLÉES DU FABRICANT FOURNIES AVEC VOTRE TROUSSE À VIN.

Fermentation primaire

La fermentation primaire constitue le premier pas de la vinification à partir des trousses à vin. À cette étape, vous devez simplement mélanger le jus de votre nécessaire à vin, l'eau et le contenu du sachet #1 fourni avec votre trousse à vin. Vous devrez faire un contrôle de la densité et mesurer la température. Il vous suffira ensuite d'ajouter la levure et d'attendre 5 à 7 jours que la densité atteigne celle indiquée sur votre feuillet d'instructions.

Fermentation secondaire

Une fois la densité désirée atteinte, il vous faudra soutirer (transférer) votre moût dans une tourie propre et stérile et laisser reposer pour environ 10 jours. Cette étape ne prendra que quelques minutes de votre temps.

Stabilisation et clarification

La troisième étape a pour but de stabiliser et clarifier votre vin. On vous demandera d'ajouter les sachets #2 et #3 à de l'eau, d'ajouter le mélange au vin, bien brasser pendant quelques minutes, puis d'ajouter l'agent de clarification et brasser encore quelques minutes avant de laisser le tout reposer pendant 8 jours.

Embouteillage

La quatrième et dernière étape est celle de l'embouteillage. Une fois votre vin limpide, il est recommandé de le filtrer avant de l'embouteiller. Votre marchand Vinexpert vous guidera pour ces opérations. Votre vin est finalement prêt à être dégusté!

L'équipement de base

 

Voici l'ensemble du matériel réutilisable dont vous aurez besoin pour fabriquer votre vin ou votre bière. Le matériel peut être acheté séparément ou en ensemble complet, dans les boutiques Vinexpert.

Cuve primaire
Faite de plastique de grade alimentaire, la cuve doit pouvoir contenir au moins 30 litres de façon à pouvoir contenir la mousse lors de la fermentation de 23 litres de liquide.

Couvercle de cuve
Le couvercle, lorsque déposé sur la cuve, empêche la poussière et les bactéries en suspension dans l'air de venir en contact avec le liquide. Il ne doit pas être posé de façon hermétique afin de permettre au gaz carbonique produit en cours de fermentation de s'échapper de la cuve.

Tourie de 23 litres
Faite de plastique de polyéthylène téréphtalate (PET) de grade alimentaire ou de verre, cette bouteille de 23 litres sert à préserver le vin ou la bière de l'oxydation vers la fin de la fermentation. La tourie de plastique, légère et incassable, est également très pratique pour transporter l'eau pure de la boutique jusque chez-vous.

Bouchon de caoutchouc et bonde hydraulique
Cet ensemble permet de fermer la tourie pleine de vin ou de bière. Il permet au gaz carbonique de s'échapper et empêche l'air de pénétrer dans la tourie.

Cuillère à long manche ou palette de brassage
De plastique de grade alimentaire, cet instrument à long manche est nécessaire pour bien brasser jusqu'au fond lors de la fabrication.

Tube flexible
Ce tube de soutirage en vinyle flexible de grade alimentaire sert à transférer délicatement le liquide de la cuve à la tourie.

Pince pour tube flexible
S'adapte au tube de soutirage flexible et sert à contrôle le débit de liquide.

Tube de soutirage rigide
Ce long tube rigide est terminé par un embout spécial qui permet de soutirer le vin ou la bière sans siphonner les sédiments au fond du récipient.

Support pour tube rigide
Le support sert à fixer fermement le tube de soutirage rigide à la cuve ou à la tourie afin de ne pas déranger le sédiment lors des soutirages.

Pipette 3 pièces
La pipette est un long tube de plastique de grade alimentaire à l'aide duquel on prélève les échantillons de la cuve primaire ou de la tourie. Il est composé de trois pièces, ce qui en facilite le nettoyage et la stérilisation.

Éprouvette 10 pouces
Récipient transparent de forme tubulaire qui sert à recevoir l'échantillon de liquide dont on veut mesurer la densité à l'aide de l'hydromètre.

Hydromètre
Cet instrument mesure la densité du liquide et selon les étapes de la fermentation, permet de déterminer à quel moment transférer le liquide de la cuve à la tourie; sa lecture permet aussi de savoir si la fermentation est terminée.

Thermomètre flottant
Cet instrument est conçu pour flotter dans le liquide et permet d'en mesurer la température.

Conseils pour l’entreposage du vin

Voici quelques conseils d’entreposage du vin afin de vous garantir un vin de la meilleure qualité possible:

Faire:
Entreposez vos vins à la verticale pour les premiers 3 à 5 jours.
Après ce temps, entreposez vos vins sur le côté afin de garder le bouchon humide.
Entreposez vos vins dans un endroit frais et sombre.
Vos vins doivent être entreposés dans un endroit où la température est CONSTANTE… La lumière vive, les mouvements et les variations de température peuvent affecter négativement la qualité de vos vins.

Ne pas faire:
Ne tournez pas constamment vos bouteilles. À l’occasion, certains vins rouges vont laisser des dépôts à l’intérieur de la bouteille. C’est normal. Vous n’avez qu’à décanter votre vin.
N’entreposez pas vos bouteilles de vin directement sur un plancher de ciment. Installez une planche de bois épaisse sous vos boîtes de rangement de vins.  
N’entreposez pas vos vins sur des planchers chauffés.

Accords Mets & Vin

Ce que vous devez rechercher, c’est l’harmonie et l’équilibre dans vos accords. Un vin que l’on consomme seul goûte différemment s’il est marié à de la nourriture. S’ils se complètent bien, le vin peut transmettre ses saveurs à un plat, en rehaussant alors le goût de la nourriture, ou la nourriture peut à son tour prêter ses saveurs au vin. S’ils s’opposent, ou si l’un écrase l’autre, l’expérience sera décevante et peut parfois générer des saveurs que l’on ne retrouve ni dans le vin, ni dans le plat, comme un déplaisant goût métallique qui peut provenir d’un vin aux tannins marqués et d’un poisson huileux. Avec le bon accord, le vin et la nourriture se combineront pour vous donner bien du plaisir.